Make your own free website on Tripod.com


Cela faisait maintenant cinq ans que la victoire finale des "Ailes de Jupiter" avait été

remportée. Eric et Benjamin étaient maintenant de jeunes adultes de 16 e 17 ans qui avaient continué 
ensemble leur carrière de footballeurs. 


C' était un Samedi après-midi. Benjamin passait quelques jours chez Eric afin de se reposer de la 
saison qui venait de se terminer. Nos deux héros revenaient d' une marche dans les bois avoisinant 
la demeure d' Eric. Ils entrèrent et montèrent a l' étage, dans la chambre du blond footballeur. 
La discussion footbalistique entamée dans les bois se poursuivit.   Durant leur progression dans 
leur sport, Eric et Benjamin étaient devenus très intimes. Mais, au fur et a mesure de leur 
discussion, les deux garçons sentaient qu' ils commençaient a se considérer comme bien plus que des 
amis.Ils semblaient avoir quelque chose en commun, une chose que chacun gardait précieusement au fond de 
son âme. Benjamin, assis sur une chaise, se leva et alla se rasseoir sur le lit, a cote d' Eric. 
Celui-ci, qui avait entame une analyse de la technique de quelque adversaire, termina sa phrase de 
manière inaudible, déstabilisé par l' étrangeté du regard que lui portait Benjamin. Le silence s' 
installa dans la pièce et Eric s' aperçut qu' il portait a son tour ce regard étrange a Benjamin. 
Sans la moindre parole, sans le moindre geste, les deux adolescents s' étaient compris.

Benjamin se rapprocha doucement d' Eric. Celui ci, qui ne le quittait pas des yeux, posa la main 
sur son épaule, remonta et lui caressa la joue.Doucement, il approcha son visage de celui de son 
partenaire.   Les bouches des deux compagnons n' étaient plus qu' a quelques centimètres l' une de 
l' autre. benjamin ferma les yeux et s' approcha encore. Leurs lèvres se touchèrent alors. Un 
contact très agréable, doux et tiède. Le coeur des deux jeunes gens palpitaient maintenant tellement 
fort qu' ils pouvaient en entendre les battements dans le silence de la pièce. Benjamin s' allongea 
sur le dos, entra"nant Eric avec lui. Alors qu' il caressait ses cheveux blonds, il sentit la 
langue de son amant traverser ses lèvres, lentement mais sérement. Ne tenant plus, il envoya sa langue 
a son tour.

   
Les deux garçons étaient maintenant étendus sur le lit. Eric sur Benjamin, s' embrassant 
passionnément. Benjamin, qui caressait Eric, commença lentement a lui ôter son maillot. Doucement, Eric se 
redressa et acheva cette tache, puis s' occupa a son tour de dénuder le torse de Benjamin. Ne 
contrôlant plus sa fougue, il l' embrassa avec toute la passion dont il pouvait faire preuve, lui 
caressant tout le haut du corps. Benjamin en faisait autant et, bientôt, sa main se glissa sous le 
short de son compagnon et atteignit ses fesses. Elles étaient douces, mais fermes a la fois. Eric eut 
une respiration profonde, et sa main droite rejoignit celle de Benjamin qui faisait maintenant 
glisser son short sur ses jambes. Eric se leva alors. Son short finit de glisser a ses pieds. Il 
était maintenant entièrement nu, son sexe en érection pointe sur l' objet de son désir. Il tendit 
alors sa main vers celle de Benjamin, et l' incita a se lever. Quand celui-ci l' eut rejoint, il 
approcha doucement sa main vers le short de son amant et le fit lentement glisser, comme Benjamin l' 
avait fait avec lui. Puis, il prit sa main et la dirigea vers son sexe. Benjamin avait maintenant 
atteint la partie intime d'Eric et caressait ses testicules du bout de ses doigts. Puis, il remonta 
jusqu' a la verge, qu' il décalotta avec toute la délicatesse du monde. Le silence fut alors rompu 
par un léger gémissement d'Eric. Celui ci prit alors la main de son compagnon et la serra contre 
sa verge. La main de Benjamin glissait maintenant doucement de haut en bas sur le pénis d' Eric. De 
sa main libre, Benjamin guida celle de son amant vers son propre sexe. Eric caressa alors sa verge 
a son tour. Il se rapprocha, enroula ses bras autour de Benjamin et l' embrassa a nouveau. Les 
corps des deux amants étaient maintenant colles l' un contre l' autre, torse contre torse, sexe 
contre sexe. Benjamin caressait les cheveux d' Eric tandis que celui-ci malaxait doucement ses fesses, 
dont il avait eu tellement envie depuis qu' ils se connaissaient. Les deux garçons se 
rapprochèrent alors du lit. Eric posa alors les mains sur les épaules de Benjamin et le fit se retourner, 
doucement. Le  joueur italien, après s' être retourne, s' allongea doucement sur le lit. Il était 
maintenant a plat ventre, la tête reposée sur le cote droit contre l'oreiller. "Viens !" fit il a Eric 
d' une voix qui était presque un murmure. Eric s' appuya d' une main sur le lit et caressa ses 
chevaux. Lentement, il descendit vers son dos, caressa ses omoplates puis ses flancs. Il se mit a 
genoux afin de libérer son autre main, et atteignit les fesses de Benjamin. De son index, il effleura 
son entre jambes, et remonta entre ses fesses. Benjamin poussa alors un petit gémissement et, de 
sa main droite, appuya celle d' Eric sur ses fesses. Celui ci prit alors la jambe droite de 
benjamin de ses deux mains, et l' écarta doucement; puis, il se leva, et écarta la jambe gauche. Tout en 
continuant de caresser les jambes de son compagnon, il alla se mettre a genoux sur le lit, entre 
les jambes de Benjamin. Puis, il s' allongea sur lui, son sexe effleurant les fesses de son 
compagnon. "Qu' attends-tu ?" demanda Benjamin alors qu' Eric se demandait si son amant était prÉt. Eric 
s' appuya alors un peu plus sur Benjamin et, d' une légère poussée des reins, le fit gémir comme 
il ne l' avait jamais fait auparavant. 

Et il n' y en eut pas qu' une seule.

Retour à la homepage